scellier
Publié le - 899 clics -

Pourquoi faire appel à un spécialiste pour vos placements ?

Placer de l’argent dans un instrument financier nécessite de faire appel à un spécialiste afin de faire fructifier sereinement votre capital, et en accord avec vos attentes. Ceux qui sont familiers avec les différents produits de placement peuvent eux-mêmes se constituer leur propre portefeuille, et si la valeur de ce dernier est plus ou moins raisonnable. En revanche, pour les cas de diversification, qui sont d’ailleurs recommandés pour diluer les risques de perte en capital, l’intervention d’un expert est requise.

 

Bien connaître les produits sur le marché

Avant tout, il est primordial de bien connaître les différents produits sur le marché. Vous ne devez pas engager votre argent dans des placements dont vous n’êtes pas familier avec leur fonctionnement. C’est le rôle de cet expert, qui est un conseiller en gestion de patrimoine (CGP) ou un conseiller en investissements financiers (CIF) de vous accompagner dans cette première étape. Celui-ci doit pouvoir vous consacrer du temps afin de vous expliquer les mécanismes des différents marchés, de même que les caractéristiques des différentes classes d’actifs.

 

Sélectionner les instruments qui sont en accord avec ses objectifs

Vous avez vos propres objectifs, de même que votre profil d’investisseur : le rôle du CGP ou du conseiller financier est de sélectionner les instruments financiers qui sont en adéquation avec ces derniers. Notons que vos objectifs peuvent changer en cours de route, en fonction de l’évolution de votre situation, de même que les aléas de la vie. C’est pourquoi, le CGP que vous choisirez sera à votre disposition sur le très long terme, et pas seulement au moment où vous vous constituez votre patrimoine. Il est donc important de le choisir indépendant.

 

Pratique, Doigt, L'Avarice, DeuxBien diversifier son portefeuille

La recette d’un portefeuille dynamique et en bonne santé, c’est la diversification. Cette stratégie permet de répartir les risques sur les différentes classes d’actifs, ce qui permet ainsi de maintenir un rendement plus ou moins décent même en période de conjoncture défavorable. La diversification repose sur différents paramètres, dont votre profil de risque. Idem en ce qui concerne votre horizon de placement. Vous pouvez d’ailleurs choisir des actifs à échéance aussi bien sur le court terme que sur le moyen et le long terme, à condition qu’ils soient toujours en adéquation avec votre profil.

C’est également au CGP de vous guider sur les différentes stratégies à mettre en œuvre en ce qui concerne cette étape.

 

Mettre en place la bonne stratégie pour rentabiliser son portefeuille

La recherche de rendement fait aussi partie des missions du conseiller. Pour ce faire, il vaut mieux toujours s’en tenir aux objectifs initiaux autant que possible, puisque le rendement s’apprécie généralement sur le long terme. Le CGP effectuera une analyse financière sur chaque actif afin de déterminer leurs propres rendements. C’est à partir de ces éléments qu’il calculera ensuite la rentabilité nette de votre propre portefeuille, incluant les différents actifs diversifiés.

 

Rester informé sur l’évolution dans plusieurs domaines

Réaliser une veille constante est déterminant dès lors que vous détenez un portefeuille diversifié, d’autant plus que celui-ci se compose d’instruments financiers à hauts risques. Vous devez en effet vous tenir informé sur l’évolution des différentes situations, telles que celles se rapportant au cadre fiscal, juridique et financier pour chaque classe d’actifs. Le conseiller est celui qui vous guidera tout au long de la période de détention de votre patrimoine : il se réfèrera aux nouveaux textes de loi et à l’actualité afin de vous aider à prendre les meilleures décisions.

En bref, outre l’indépendance du CGP, les autres critères ci-après sont déterminants en ce qui concerne sa sélection : ses expériences et son domaine d’expertise (de préférence sur le marché boursier et immobilier, ainsi que sur les dispositifs de défiscalisation).