scellier
Publié le - 2718 clics -

Investir dans les SCPI pour atteindre tous ses objectifs patrimoniaux

Même si les enjeux sont considérables, la constitution et la gestion d’un patrimoine immobilier restent complexes. Et lorsqu’on y parvient, on atteint ses objectifs patrimoniaux qui sont nombreux et s’étendent sous divers angles.

L'immobilier en tant que valeur refuge

En investissant dans les SCPI, l’investisseur se protège en quelque sorte des variations des marchés financiers, ce qui fait de l’immobilier une véritable valeur refuge. Les investissements sont perçus comme des placements anti-inflation et concernent des biens réels tels que les immeubles et autres appartements. Cela dit, l’investisseur ne devrait pas s’inquiéter pour ses placements qui sont sûrs et qui génèrent une valeur concrète.

Un patrimoine diversifié

Pour bien gérer son patrimoine, il est nécessaire que celui-ci soit diversifié. En effet, il n’est pas bon de disposer de tous ses biens dans un même endroit. Sur ce point, les SCPI sont intéressantes et permettent cette diversification en toute souplesse et efficacité. Il est même possible et conseillé de faire une diversification dans un même portefeuille de SCPI.

Réaliser un investissement sur le moyen et long terme

Il est recommandé d’envisager son investissement en parts SCPI sur le moyen et long terme. En effet, en dessous de 3 ou 4 ans, il n’est pas judicieux de faire un investissement. Il faut considérer également le fait que l’espérance de plus-value soit plus grande lorsque la durée de détention est plus longue. Et puis sur le plan fiscal, détenir des parts sur le long terme est encouragé par des abattements de plus-value.

Des possibilités multiples avec les SCPI

Les possibilités avec les SCPI sont nombreuses de même que les objectifs patrimoniaux. Cela dit, le fait d’opter pour ce genre de placement pour atteindre ces objectifs est une bonne décision. Cet investissement permet de mettre en place des stratégies patrimoniales qui prennent en compte plusieurs aspects comme la situation géographique des biens immobiliers, l’aspect économique, l’aspect financier et l’aspect tranquillisé.