scellier
Publié le - 1142 clics -

La SCPI Eurion présente un bon bilan pour l'année 2020

La société de gestion Corum AM a lancé sur le marché sa troisième SCPI, Eurion, qui attire de plus en plus d’investisseurs, en particulier en raison de ses performances tout au long de l’année 2020. Cette dernière a pourtant été marquée par une crise sanitaire et économique sans précédent.

Rappelons que cette SCPI diversifiée internationale est exploitée dans certains pays européens. Tout comme ses aînées Corum Origin et Corum XL, elle s’intéresse à la qualité de l’emplacement géographique pour chaque immeuble acquis, ainsi que la sécurisation des baux sur la durée, outre le choix pertinent de ses locataires. Elle réalise une capitalisation de 108.3 milliards d’euros au 31 décembre 2020.

Analytique, Cartes, Graphiques

Quel bilan pour Eurion pour l’année 2020 ?

Le taux de rendement pour 2020 est de 10.40% net de frais de gestion et avant fiscalité, soit environ 8.88% net de fiscalité étrangère et avant fiscalité française. Un taux de distribution sur valeur de marché exceptionnel, si on le compare à ceux des SCPI de la même catégorie, qui est d’environ 4% dans l’ensemble. Sa sœur Corum Origin par exemple a enregistré un taux de 6% pour 2020 – son objectif a été atteint – tandis que Corum XL affiche un TDVM de 5.66% pour cette même année – son objectif initial ayant été de 5%.

Ainsi, on peut avancer que cette SCPI fait partie des rares actifs à franchir un rendement de plus de 8% en temps de crise. Certaines SCPI ont même vu chuter leur rendement – une perte d’environ 0.5% en moyenne, voire plus pour celles qui ont été les plus affectées. En ce qui concerne les dividendes versés en 2020, ils sont de 17.76 euros par part pour Eurion.

Quel patrimoine pour Eurion ?

Eurion s’inspire de la stratégie d’acquisition de ses grandes sœurs Corum Origin et Corum XL, sans toutefois écraser leur part de marché. Elle cible les opportunités des différentes régions européennes tout en tenant compte de la qualité de l’emplacement, de l’environnement et bien entendu, du potentiel qui est issu de chaque immeuble. Eurion déploie ainsi une politique d’investissement opportuniste qui lui est propre.

Le choix de la région dépend de plusieurs critères, dont le dynamisme économique d’une part, et celui du marché immobilier proprement dit d’autre part. Cela tout en anticipant les conditions de revente afin de réaliser les meilleures plus-values. Les pays ciblés à ce jour sont L’Irlande, la Lettonie, L’Italie et les Pays-Bas.

Le patrimoine d’Eurion est diversifié : 82% d’immeubles de bureaux, 13% d’immeubles de commerce et 5% de locaux d’activité. Environ une quinzaine de locataires versent des loyers depuis son année de création, et la durée moyenne de leur engagement est estimée à 8 ans. C’est sur la base de la santé financière et du potentiel de croissance sur les années à venir qu’Eurion cible ses entreprises locataires.

Si le taux d’occupation physique est de 93.1% à la fin de l’année 2020, le taux d’occupation financier en revanche est de 100%, ce qui traduit une excellente performance pour cette SCPI unique en son genre.

Comment souscrire à Eurion ?

Le prix de la part est de 200 euros, les frais de souscription de 12% TTC et ceux de gestion sont de 13%. L’investisseur ne percevra ses premiers dividendes qu’à partir du 1er jour du cinquième mois qui suit l’achat des parts – il s’agit du report de jouissance fixée par cette SCPI. À la différence de la majorité des SCPI, ses dividendes sont versés tous les mois. En ce qui concerne le prix de retrait, il est de 176 euros, tandis que sa valeur nominale de 160 euros. Eurion n’est pas disponible en assurance-vie mais peut être souscrite en démembrement, entre 3 et 20 ans.